La collaboration donne lieu à des améliorations en matière de santé et de sécurité au sein de CDC et du MDN

Les récipiendaires du Certificat de mérite du MDN soulignant l’excellence matière de santé et sécurité au travail. À l’avant : Renée Roussel, Michelle Carrière, Laura Blais, Christine Émond et Luc Pagé. À l’arrière : Scott Munn, Raouf Greiss, Andrew Buchan et Benoit Gignac. Absent : Gaétan Morinville.
Les récipiendaires du Certificat de mérite du MDN soulignant l’excellence matière de santé et sécurité au travail. À l’avant : Renée Roussel, Michelle Carrière, Laura Blais, Christine Émond et Luc Pagé. À l’arrière : Scott Munn, Raouf Greiss, Andrew Buchan et Benoit Gignac. Absent : Gaétan Morinville.

Les efforts de collaboration déployés par un comité mixte de CDC et du MDN contribuent à améliorer la gestion de la santé et de la sécurité au sein des deux organisations.

Lorsque des collègues de CDC et du MDN ont été déplacés dans les mêmes locaux à bureaux à Ottawa en octobre 2010 dans le but d’assurer la gestion conjointe de projets d’infrastructures, un comité de 11 personnes – constitué essentiellement d’employés du MDN et de plusieurs employés de CDC – a été mobilisé dans le but d’assurer un déménagement sécuritaire et d’établir et de mettre en œuvre un programme de santé et de sécurité pour les 300 membres du personnel.

Depuis, le comité a réalisé une évaluation structurée du programme en demandant la rétroaction d’employés – un groupe diversifié d’employés participant aux projets, à la gestion des marchés et de la conception ainsi qu’aux inspections techniques (p. ex., le chef du service des incendies) – au moyen d’un sondage et de séances de remue-méninges entre les membres du comité.

Il a ainsi établi sept thèmes d’amélioration ainsi que des activités particulières à réaliser pour chaque thème. Par exemple, les membres du comité ont travaillé ensemble pour mettre sur pied un programme de mieux-être pour le bureau, comprenant des dîners-causeries lors desquels les participants pourront entendre des présentations d’experts, un bulletin d’information et un babillard sur lequel seront affichés des renseignements liés à la santé et au bien-être à l’intention des membres du personnel.

Par la suite, la mise en œuvre des améliorations au programme à l’échelle de l’organisation a été recommandée au MDN. Les améliorations ont également été présentées à l’équipe du programme d’innovation Idées au travail de CDC.

« Lorsque vous réunissez des experts de projets ayant des expériences variées et que vous prévoyez du temps pour établir un objectif commun pour la Société d’une façon structurée et volontaire, vous créez un environnement propice à l’innovation, affirme Scott Munn (spécialiste technique, Gestion des projets), qui agit à titre de coprésident du comité pour l’équipe de direction, en collaboration avec Michelle Carrière (coordonnatrice, Gestion des projets), coprésidente pour les employés et collègue de CDC.

La collaboration aide également CDC à apporter de la valeur ajoutée au MDN, ajoute M. Munn. « L’expérience acquise en collaborant à des projets avec le client-partenaire signifie que nous pouvons également mettre à profit diverses techniques, comme l’ingénierie de la valeur, afin de résoudre les problèmes d’efficacité et d’efficience touchant l’entreprise. La majorité des employés au sein du bureau mixte de gestion de projets travaillent pour le MDN, et ces améliorations en matière de santé et de sécurité leur seront bénéfiques. »

Le client-partenaire a récemment reconnu l’important travail des membres du comité et leur dévouement à l’égard de l’innovation et de la santé et de la sécurité. En septembre 2014, le MDN a décerné au comité un Certificat de mérite soulignant son excellence matière de santé et sécurité au travail.


Dans nos numéros précédents

Le 443e Escadron se dote d’un nouveau hangar et d’un nouveau quartier général pour les décennies à venir

Le 443e Escadron d’hélicoptères maritimes de Victoria déménage pour la première fois en 50 ans et, comme la construction de la nouvelle installation de 104 millions de dollars a été achevée cet été, Brian Fraser s’attend bien à ce que beaucoup de temps s’écoule avant qu’un autre déménagement ne soit nécessaire.


Un projet de nettoyage potentiellement explosif mis en branle au lac Saint-Pierre, au Québec

Si une seule munition non explosée (UXO) représente un risque, imaginez le défi que doivent relever Josée Gagnon, coordonnatrice des Services environnementaux, et son équipe, qui doivent extraire pas moins de 3 000 munitions provenant de programmes d’essai réalisés au lac Saint-Pierre, au Québec.