Région de l’Atlantique : un succès pour le premier projet de conception-construction modifiées

The new Transport, Electrical, and Mechanical Engineering (TEME) facility at CFB Halifax.

La nouvelle installation de Transport et génie électrique et mécanique (TGEM) à la BFC Halifax accueille les opérations de TGEM sur la base. Ce bâtiment de 12 000 m2 sur deux étages est doté d’installations de répartition, d’administration et de formation, ainsi que d’ateliers.

La nouvelle installation de Transport et génie électrique et mécanique (TGEM), à la BFC Halifax, accueille non seulement les opérations de TGEM sur la base, mais c’est aussi là qu’a été accompli le premier projet de conception-construction modifiées géré par CDC dans le Canada Atlantique.

Ce bâtiment de 12 000 m2 sur deux étages est doté d’installations de répartition, d’administration et de formation, ainsi que d’ateliers. Auparavant, ces installations étaient toutes situées dans huit bâtiments autour de la base, dont certaines dataient de la Seconde Guerre mondiale.

CDC utilise de plus en plus le mécanisme de conception-construction modifiées pour ses nouveaux projets de construction. Ce mécanisme permet d’écarter l’essentiel du fardeau administratif et des frais connexes du processus de construction et de fondre plusieurs étapes de l’exécution de projet en une.

Aussi, dans ce contexte, c’est l’entrepreneur qui dirige la phase de conception du projet et se charge d’exécuter une partie du projet. Le personnel de CDC peut ainsi consacrer plus de temps aux activités d’assurance et de contrôle de la qualité.

« La gestion de la coordination du concept et du projet est une grosse part de notre travail », faisait remarquer Dean MacMullin, coordonnateur des Services de construction à CDC Halifax. Lui et son confrère coordonnateur, Jeremy Shaw, se sont chargés du projet TGEM. « Le fait que l’entrepreneur se charge d’une part de l’administration permet à CDC de jouer un important rôle de contrôle et de régularisation », a-t-il expliqué.

Se faire à la nouvelle approche n’a pas été sans heurts, selon M. MacMullin, mais CDC a su repérer certaines difficultés dès le départ et trouver des solutions avec l’entrepreneur.

« Nous connaissions fort bien les exigences du client-partenaire et avons ainsi pu réaliser un examen nettement plus critique », de préciser M. MacMullin.

Voilà qui aura permis de livrer un bâtiment conçu, aménagé et construit de bonne façon. Qui plus est, la structure définitive d’abord conçue selon la norme LEED Argent pourrait se qualifier pour la certification Or de LEED (démarche de certification en cours).


Dans nos numéros précédents

Valcartier : les infrastructures d’un nouveau village d’entraînement prêtes en 2015

Le réalisme des zones de combat dans lesquels s’exercent les militaires contribue au succès de leurs interventions. CDC met la dernière touche à un tout nouvel environnement urbain qui permettra aux troupes terrestres de la Garnison Valcartier de parfaire leur entraînement.


La cible « verte » atteinte pour un champ de tir de Valcartier

Chaque jour, les balles sifflent sur le champ de tir Nicosie de la Base de soutien de la 2e Division du Canada à Valcartier. Contrairement aux champs de tir traditionnels, l’empreinte écologique est grandement réduite sur ce nouveau champ de tir « vert » grâce à de nouveaux capteurs de balles conçus au Canada ...