Projet de gestion de l’énergie : multiples retombées pour le MDN

Sur la photo, on voit le commandant de la 8e Escadre, le colonel Lowthian, recevant le chèque des mains du directeur d´Hydro One, Graham Wilson. Étaient également présents Siva Gnananayakan et Mélinda Nycholat de CDC (deuxième et troisième à partir de la gauche), ainsi que Jeff Lamer et Joseph Newton (deuxième et premier à partir de la droite), aux côtés de divers représentants de la 8e Escadre, d´Hydro One et de la municipalité.

Sur la photo, on voit le commandant de la 8e Escadre, le colonel Lowthian, recevant le chèque des mains du directeur d´Hydro One, Graham Wilson. Étaient également présents Siva Gnananayakan et Mélinda Nycholat de CDC (deuxième et troisième à partir de la gauche), ainsi que Jeff Lamer et Joseph Newton (deuxième et premier à partir de la droite), aux côtés de divers représentants de la 8e Escadre, d´Hydro One et de la municipalité.

La gestion des coûts de l’énergie avec la même attention et la même rigueur qu’un projet de construction porte de très beaux fruits pour le client-partenaire de CDC, à la 8e Escadre Trenton.

À la fin de 2012, CDC et le Ministère de la défense nationale (MDN) lançaient un programme de gestion de l’énergie pour aider la 8e Escadre à atteindre ses objectifs dans le cadre de la Stratégie fédérale de développement durable.

Pour ce faire, Joseph Newton, spécialiste technique, Gestion des projets, a encouragé le MDN à tirer parti des stimulants financiers offerts par Hydro One et Union Gas pour réduire la consommation d’énergie.

Les stimulants financiers ont payé pour qu’un employé de CDC puisse travailler directement avec le MDN à la conception et à la gestion de projets d’économie d’énergie. C’est justement ce rôle que Jeff Lamer, spécialiste technique, Gestion des biens immobiliers joue actuellement.

« Cela fait deux ans que nous atteignons bien les objectifs du programme, en réalisant des projets offrant des économies d’énergie de plus de 600 kW à la 8e Escadre—assez pour alimenter 438 maisons pendant une année. Nous faisons une évaluation sur la base et déterminons des projets d’économie, par exemple le remplacement de systèmes d’éclairage anciens ou inefficaces avec des lumières LED », a expliqué M. Lamer. Durant le programme qui durera 10 ans, le MDN espère épargner entre 3 et 5 millions de dollars en frais d’électricité.

Grâce au succès du programme, Hydro One a remis 309 000 $ à la 8e Escadre pour ses projets d’efficacité énergétique. Pour reconnaître les différents projets liés au gaz, la base a aussi reçu 144 000 $ de Union Gas.

Autre retombée pour le MDN, sa facture de services publics a été revue, de préciser M. Newton. « Nous avons toujours des coordonnateurs affectés à des projets de 100 000 $, a expliqué M. Lamer. C’était donc normal d’affecter quelqu’un à ce programme quand la facture annuelle de services publics s’élève à 10 millions de dollars. »

Pour la suite, MM. Lamer et Newton participeront à un projet d’installation de compteurs pour services publics, puis d’analyse des données ainsi recueillies afin de repérer d’autres occasions d’économies.

Lamer siège à un conseil de l’escadre chargé des questions de développement durable. Il travaille aussi à la conception d’une trousse d’outils d’efficacité énergétique pour aider à trouver et à appliquer des mesures de réduction de l’énergie.

Tout ce travail a permis à la gestion de l’énergie de gagner en intérêt, non seulement à la 8e Escadre, mais aussi au sein de la 1re Division aérienne du Canada et de CDC. « Nous sensibilisons et interpellons certainement les gens, d’affirmer M. Lamer. Toutes les semaines, quelqu’un me téléphone pour en savoir plus sur le programme. »


Dans nos numéros précédents

Valcartier : les infrastructures d’un nouveau village d’entraînement prêtes en 2015

Le réalisme des zones de combat dans lesquels s’exercent les militaires contribue au succès de leurs interventions. CDC met la dernière touche à un tout nouvel environnement urbain qui permettra aux troupes terrestres de la Garnison Valcartier de parfaire leur entraînement.


La cible « verte » atteinte pour un champ de tir de Valcartier

Chaque jour, les balles sifflent sur le champ de tir Nicosie de la Base de soutien de la 2e Division du Canada à Valcartier. Contrairement aux champs de tir traditionnels, l’empreinte écologique est grandement réduite sur ce nouveau champ de tir « vert » grâce à de nouveaux capteurs de balles conçus au Canada ...