Le devis de performance : une approche innovante qui connaît du succès

Eric Chamberland, Guy Lepage, Vincent Bousquet, Marcel Archambault et Mario Larouche

Les employés de CDC à la Garnison Montréal ont proposé une approche novatrice relativement à la démolition du hangar M4 à Saint-Hubert (Québec). Sur le chantier de démolition (de gauche à droite) : Éric Chamberland, Guy Lepage, Vincent Bousquet, Marcel Archambault et Mario Larouche.

Au printemps 2014, CDC a reçu une demande stimulante pour réaliser un projet du Ministère de la Défense nationale (MDN). L’objectif? La démolition rapide du hangar M4 de St-Hubert, une construction en bois avec structure de type Warren (truss) de 4 000 m2 datant de 1942 qui présentait des risques d’effondrement.

L’approche standard du devis descriptif, qui comprend de nombreuses étapes, n’était pas réaliste dans les délais imposés. CDC a donc proposé l’approche innovatrice de réalisation de projet par l’utilisation de devis de performance. Les devis de performance ont pour avantage de préciser les résultats attendus, laissant à l’entrepreneur une certaine latitude quant au choix des moyens et des méthodes à utiliser lors des travaux. Le risque associé à la réalisation du projet est cependant plus élevé qu’une approche conventionnelle.

« C’est une approche différente qui permet de lancer les travaux rapidement. Avec le devis de performance, nous pouvons exprimer la problématique, notre intention et donner un maximum d’information en étant moins directif dans la façon de faire. L’industrie connait les meilleures méthodes. Nous nous fions à leur expertise pour bien faire le travail », a souligné Guy Lepage, chef d’équipe CDC qui a coordonné le projet avec l’aide du gestionnaire de site, Vincent Bousquet et de l’importante contribution de Marcel Archambault et Éric Chamberland.

le hangar M4 pendant la phase de démolition.

Le hangar M4 pendant la phase de démolition. Construit en 1942, le hangar de bois d’une superficie de 3 937 m2 présentait un risque d’effondrement. CDC a collaboré avec le MDN afin de déterminer une méthode de passation de marché rentable et efficace qui satisferait aux spécifications du projet.

Pour CDC, l’idée est venue d’une leçon apprise sur un projet de nettoyage de contaminants à l’intérieur de bâtiments industriels. Un projet qui avait été lancé avec l’approche de devis directif. Tout au long des travaux, l’entrepreneur a remis en question les plans et devis et la méthode de travail prévue par le devis. Le projet a donc été terni par une réclamation et des coûts supplémentaires. CDC a ainsi réalisé l’importance de laisser, dans certains dossiers, la méthode de travail à l’initiative de l’industrie. Ils sont les experts de leur domaine, après tout!

Symbole de sa confiance envers l’équipe de CDC, le MDN a opté pour l’approche de devis de performance dans le dossier du Hangar M4 de St-Hubert, et ce, malgré les risques inhérents.

Les travaux ont été réalisés dans les délais. Encore mieux, l’entrepreneur a effectué le projet de démolition en dessous du budget estimé et sans aucune réclamation! L’approche par devis de performance est une approche audacieuse et à succès qui sera partagée dans le but d’être exportée vers d’autres sites de CDC à travers le Canada.

Cette innovation est un exemple du dévouement de CDC à offrir des services à valeur ajoutée au MDN.


Dans nos numéros précédents

Le nouveau pont Sergeant-Ralph de Gagetown renforce les capacités de l'Armée de terre

Le pont Sergeant-Ralph de la Base de soutien de la 5e Division du Canada Gagetown (anciennement connue sous le nom de Base des Forces canadiennes Gagetown) est l'une des voies les plus fréquemment utilisées à l'échelle de la base. Les troupes et les chars qui se dirigent vers le champ de tir et la zone d'entraînement d'envergure, qui couvrent environ un huitième du Nouveau-Brunswick, ...


Nouveau bâtiment de la 91e Escadrille de génie construction à la 9e Escadre Gander : l'efficacité au rendez-vous

Le nouveau bâtiment de la 91e Escadrille de génie construction (EGC), à la 9e Escadre Gander, peut répondre aux besoins de formation, de construction et d'entreposage des Forces armées canadiennes et de l'Aviation royale du Canada à la 91e EGC, en plus d'intégrer de nouvelles technologies plus vertes et porteuses d'économie de coûts.