Une nouvelle approche vidéo facilite l’obtention des cotes de sécurité pour les entrepreneurs

Vue aérienne de la BFC Esquimalt, la base navale de la côte du Pacifique du Canada et port d’attache des Forces maritimes du Pacifique et du quartier général de la Force opérationnelle interarméees (Pacifique).

Vue aérienne de la BFC Esquimalt, la base navale de la côte du Pacifique du Canada et port d’attache des Forces maritimes du Pacifique et du quartier général de la Force opérationnelle interarméees (Pacifique). Le projet de réfection des jetées A et B s’assurera que les Forces armées canadiennes demeurent une armée moderne de première classe..

Dans un pays aussi vaste et diversifié sur le plan géographique que le Canada, il est logique que des organisations telles que le MDN et CDC profitent de la technologie pour simplifier les processus et réaliser des économies.

Par exemple, CDC a récemment produit une vidéo à propos du MDN et de la Marine royale canadienne (MRC), Projet de réfection des jetées A et B. Ces jetées remplaceront les actuelles jetées du MDN, âgées de plus de 70 ans, situées à l’arsenal maritime de la MRC à Esquimalt, tout au sud de l’île de Vancouver. Pour que puissent se dérouler les opérations maritimes, les navires de la MRC nécessitent les infrastructures matérielles requises à l’arsenal maritime.

Le projet de réfection des jetées A et B englobera ce qui suit :

  • le déclassement, la démolition et l’élimination des actuelles jetées A et B, du matériel, des grues, des bâtiments et des services publics;
  • le dragage du fond marin et le dynamitage du substrat dans la zone de la jetée pour obtenir une profondeur d’eau suffisante aux opérations de navigation;
  • l’assainissement des sédiments contaminés par dragage et élimination;
  • la construction des murs de soutènement, des pieux, des poutres et des galeries techniques;
  • la construction du ponton de la jetée et l’installation des réseaux d’utilité dans les galeries sous le radier;
  • le nivellement et l’asphaltage de l’espace élargi du tablier de la jetée pour améliorer l’accès aux navires amarrés;
  • la construction de la sous-station électrique, des édifices secondaires et de deux grues montées sur rails.

Bien que deux firmes d’ingénierie aient été engagées pour concevoir les nouvelles installations des jetées A et B, les entrepreneurs et sous-contractants souhaitant soumissionner en vue des futurs travaux de construction devront faire l’objet d’une Vérification d’Organisation Désignée et obtenir une cote de fiabilité du gouvernement du Canada, ce qui peut prendre plusieurs mois.

Afin d’aider les soumissionnaires éventuels à comprendre la portée et les exigences de sécurité considérables de ce projet d’envergure, Rick Gudz, gestionnaire de site de CDC, et son équipe de la BFC Esquimalt ont recommandé la réalisation d’un projet vidéo. Ainsi, ces derniers pourraient immédiatement examiner le projet et en apprendre davantage à son sujet, sans nécessairement avoir à se rendre sur le site tôt au cours du processus de soumission.

« Il s’agit là d’un grand nombre de soumissionnaires éventuels et de dizaines d’autres personnes », explique M. Gudz. « Sans les cotes de sécurité requises, il serait impossible d’accueillir autant de gens sur les jetées d’un arsenal maritime où il y a une aussi forte activité. » En outre, il est essentiel d’informer le secteur privé tôt afin que les personnes concernées soient avisées suffisamment à l’avance des travaux et qu’elles puissent entreprendre le processus de demande d’une cote de sécurité.

Clive Orford, directeur du projet de réfection des jetées A et B de la Direction des biens immobiliers du MDN, indique que la vidéo novatrice est une première étape indispensable en prévision des appels d’offres liés aux marchés de construction. « Avec un peu de chance, la vidéo mènera à un processus fort concurrentiel où les meilleurs entrepreneurs qui soient présenteront leurs soumissions en vue des travaux; ainsi, les nouvelles installations des jetées seront en fin de compte très profitables aux Forces armées canadiennes (FAC) sur le plan opérationnel », ajoute-t-il.

La vidéo sera affichée sur le site Web de MERX dans le cadre du processus de préavis d’approvisionnement destiné aux entrepreneurs.


Dans nos numéros précédents

Le nouveau pont Sergeant-Ralph de Gagetown renforce les capacités de l'Armée de terre

Le pont Sergeant-Ralph de la Base de soutien de la 5e Division du Canada Gagetown (anciennement connue sous le nom de Base des Forces canadiennes Gagetown) est l'une des voies les plus fréquemment utilisées à l'échelle de la base. Les troupes et les chars qui se dirigent vers le champ de tir et la zone d'entraînement d'envergure, qui couvrent environ un huitième du Nouveau-Brunswick, ...


Nouveau bâtiment de la 91e Escadrille de génie construction à la 9e Escadre Gander : l'efficacité au rendez-vous

Le nouveau bâtiment de la 91e Escadrille de génie construction (EGC), à la 9e Escadre Gander, peut répondre aux besoins de formation, de construction et d'entreposage des Forces armées canadiennes et de l'Aviation royale du Canada à la 91e EGC, en plus d'intégrer de nouvelles technologies plus vertes et porteuses d'économie de coûts.