L’équipe du projet des services publics de Cold Lake s’attire les éloges de ses clients

L’équipe de CDC qui a géré le récent projet des services publics de Cold Lake : Jason Serwa, Melissa Vestby, Danny Bielesch and Veronique Proulx.

L’équipe de CDC qui a géré le récent projet des services publics de Cold Lake : Jason Serwa, Melissa Vestby, Danny Bielesch and Veronique Proulx.

L’équipe de CDC à la 4e Escadre Cold Lake, qui a récemment mené à bien le récent projet des services publics de Cold Lake, n’a reçu que des commentaires élogieux, non seulement de l’organisation, mais du client-partenaire. L’équipe a été mise en nomination pour un Prix de la satisfaction de la clientèle de CDC pour ses récentes réalisations.

« Il ne fait aucun doute dans mon esprit que cette équipe a largement dépassé les attentes et fourni un excellent service à l’Escadre dans le cadre de ce projet », affirme le major Comeau, commandant du service de Génie construction de la 4e Escadre, qui a rédigé une lettre de soutien à la mise en candidature.

Selon le major Comeau, l’équipe de CDC qui a assuré la gestion du projet, composée de Danny Bielesch, Jason Serwa, Melissa Vestby et Véronique Proulx, a assuré un « service remarquable ».

La modernisation des services publics en six phases était, à tout le moins, un véritable travail de titan, qui prévoyait la mise à niveau et la modernisation complètes des services publics souterrains et du réseau routier en place à la grandeur des zones opérationnelles et administratives de la 4e Escadre. L’équipe a été mise en nomination pour le service à la clientèle efficace et rentable qu’elle a assuré pendant sa gestion de la phase 4, qui consistait en des travaux de révision des installations souterraines et de construction routière totalisant 23,3 millions de dollars.

En dépit des risques comme l’interférence avec la sécurité industrielle dans les zones à accès restreint, la fermeture de routes dans les zones opérationnelles, la participation limitée de l’entrepreneur attribuable à une industrie pétrolière régionale concurrentielle et les conditions moins que parfaites du sol et de l’eau souterraine, l’équipe a pu mener le projet à bien en prêtant une attention minutieuse aux détails et en limitant l’interférence avec les opérations quotidiennes de la 4e Escadre.

« Chaque membre était dévoué à la réussite du projet, a fait preuve de compétence et d’équité et a collaboré avec toutes les parties en vue de planifier efficacement et d’atténuer les risques à l’égard de la réussite de la mise en œuvre du projet », déclare Clint Horyn, gestionnaire de site de CDC à la 4e Escadre, qui a proposé la candidature de l’équipe.

Les deux dernières phases du projet devraient débuter en 2016.


Dans nos numéros précédents

Centre d’instruction supérieure en guerre terrestre de l’Armée canadienne : quand entraînement rime avec aventure

Véritable lieu d’aventure à la mission pourtant très sérieuse, le nouveau Centre d’instruction supérieure en guerre terrestre de l’Armée canadienne est doté de murs d’escalade hauts de six étages, d’égouts pluviaux factices, d’une reproduction de gaine d’ascenseur, d’un « bâtiment dans le bâtiment » de quatre étages et d’une multitude d’espaces de descente en rappel.


Le devis de performance : une approche innovante qui connaît du succès

Au printemps 2014, CDC a reçu une demande stimulante pour réaliser un projet du Ministère de la Défense nationale (MDN). L’objectif? La démolition rapide du hangar M4 de St-Hubert, une construction en bois avec structure de type Warren (truss) de 4 000 m2 datant de 1942 qui présentait des risques d’effondrement.