Un projet pilote contribue à des gains d’efficience à la Garnison Petawawa

CDC appuie l’Agence de logement des Forces canadiennes pour ce qui est de l’entretien des unités de logement résidentiel pour le MDN. Le nouveau programme pilote regroupant en un seul marché les marchés d’entretien et de services couvrira les travaux de réparation et d’entretien pour 1 656 logements à la BFC Petawawa.
CDC appuie l’Agence de logement des Forces canadiennes pour ce qui est de l’entretien des unités de logement résidentiel pour le MDN. Le nouveau programme pilote regroupant en un seul marché les marchés d’entretien et de services couvrira les travaux de réparation et d’entretien pour 1 656 logements à la BFC Petawawa.

L’Agence de logement des Forces canadiennes (ALFC) a essentiellement pour mission d’entretenir, de gérer et d’attribuer des unités de logement résidentiel pour le MDN. Avec l’aide de CDC, l’ALFC a élaboré conjointement un nouveau marché de services d’entretien qui favorise des gains d’efficience, tant sur le plan du temps que celui des ressources financières.

Lorsque les problèmes liés à la méthode d’approvisionnement ont été relevés, les deux parties ont convenu de mettre à l’essai le marché nouvellement élaboré à la Garnison Petawawa, laquelle compte 1 656 unités de logement et plus de 400 changements d’occupation chaque année.

Dominique Francoeur, chef de la direction de l’ALFC et Mélinda Nycholat, vice-présidente, Opérations – Approvisionnement de CDC, en collaboration avec leurs équipes respectives, ont mis sur pied le nouveau programme pilote visant à faire en sorte que CDC et l’ALFC gèrent conjointement les travaux dans le cadre d’un seul marché unifié.

Désormais, tous les travaux d’entretien et de construction de l’ALFC sont gérés conjointement par l’ALFC et CDC. Ces derniers ont créé un marché de services regroupé qui a fait l’objet d’un processus concurrentiel ouvert et a été attribué avec succès à Carillion Canada, en 2014. Dans ce contexte, plus de 30 marchés ont été remplacés et regroupés en un seul marché sur trois ans, portant sur la réparation et le remplacement, l’entretien prévu, les prix unitaires et les demandes de travaux différents. Ce marché est évalué à 18 millions de dollars.

Par conséquent, plus de travaux sont réalisés à un coût moindre. Par exemple, lors d’un changement d’occupation, l’ALFC est en mesure de réaliser 100 % plus de travaux, en 50 % moins de temps par rapport aux délais de réalisation des travaux au cours des années précédentes.

« Ce marché se déroule très bien », explique Matthew Schimmens, chef de programme, Services de construction de CDC. « Au terme de sa première année, il semble satisfaire aux obligations mises de l’avant par l’ALFC. »

Ce modèle pourrait s’appliquer à d’autres emplacements. Quoi qu’il en soit, on prévoit tenir une réunion sur les leçons apprises afin d’optimiser les gains d’efficience de ce marché, avant d’envisager la possibilité de l’appliquer ailleurs.


Dans nos numéros précédents

Collaboration et créativité dans le cadre des projets de logement PIFI à Bagotville

La pénurie de logements à la BFC Bagotville a connu un répit tant attendu cet hiver grâce à l'obtention de 16 nouveaux logements familiaux permanents.


CDC priorise la réalisation du projet d'installation maritime de Nanisivik

CDC est responsable de la passation de marchés et de la gestion pour la construction de l'installation maritime de Nanisivik, située au Nunavut le long de la rive nord de l'île de Baffin, tout juste au sud du passage du Nord-Ouest, près de la communauté d'Arctic Bay.