Nouveaux véhicules, nouvelles installations, modèle de projet novateur

Les bons véhicules ont besoin des bonnes installations pour leur entreposage et leur maintenance et à la Base de soutien de la 3e Division du Canada Edmonton, l’équipe du CDC aménage justement ces installations destinées aux nouveaux véhicules de la flotte de l’armée.

Depuis un an, l’équipe construit un nouveau bâtiment de 11 000 m2 qui abritera les nouveaux véhicules blindés tactiques de patrouille (VBTP) et engins blindés du génie (EBG). Le VBTP est un véhicule de combat à roues faisant partie de la famille des véhicules de combat terrestre qui peut remplir divers rôles dans le champ de bataille, comme la reconnaissance et la surveillance; la sécurité; le commandement et le contrôle; le transport de marchandises, d’équipement et de personnel par véhicule blindé. L’EBG a la capacité de fonctionner sous des tirs et assurera que les troupes disposent d’un chemin clair et sécure en déminant, en enlevant débris et autres obstacles, en remplissant les cratères et en contribuant, de façon restreinte, à l’entretien et à la construction des routes.

Le projet de construction fait partie d’un programme national visant à aménager des installations destinées à l’entreposage des nouveaux véhicules semblables à celles construites à Gagetown, Petawawa et Valcartier.

« Il s’agit de nouveaux véhicules pour la base et nous devons disposer des installations nécessaires à leur entreposage et entretien », a déclaré Darren Deveau, coordonnateur, Services de construction à la BFC Edmonton. Nous avons établi un plan de conception sur lequel figure un espace destiné à l’administration/à des salles de classe aménagé entre une installation d’entretien et l’aire d’entreposage des VBTP et des EBG.

Le modèle de prestation que CDC a mis en place pour ce projet de construction particulier se base sur une approche novatrice. Le modèle de conception-construction modifiée permet à CDC de sélectionner de façon concurrentielle une entreprise de conception-construction en vue de collaborer à l’élaboration d’un plan de conception avec notre client-partenaire. La négociation des coûts de construction est alors possible dans un environnement concurrentiel avant la phase de construction.

Selon M. Deveau, tout se déroule bien jusqu’à maintenant, et il ajoute que l’on gagnerait à utiliser cette méthode de réalisation de projet dans le cadre de projets de grande envergure. Par exemple, cette méthode permet de mieux contrôler le niveau de qualité; de plus, l’administration du marché est plus efficace.

Le projet de 36 millions de dollars est sur la bonne voie et il devrait être achevé en mai 2018.


Partagez

Dans nos numéros précédents

CDC et le MDN mettent à l'essai la réalisation d'un projet intégré

Il est ironique que l'un des plus anciens régiments blindés de l'Armée canadienne – The Royal Canadian Dragoons, régiment créé en 1883 et basé à la BFC Petawawa – tirera profit de l'un des modèles de passation de marchés les plus récents et les plus transformateurs qui existent aujourd'hui dans l'industrie de la construction.


L'expertise de CDC reconnue à l'étranger

Parfois, même le plus modeste des projets peut générer les plus grands des obstacles – cependant, l'équipe de CDC qui appuie le travail des Forces armées canadiennes (FAC) à l'étranger montre comment l'expérience peut permettre de relever les défis, quel que soit l'endroit où l'on se trouve.