Appuyer l'état de préparation opérationnelle des FAC en modernisant les installations de conditionnement physique

Danny Bielesch a beaucoup de pain sur la planche. Outre le fait que lui et son équipe doivent gérer le nouveau centre de services de santé de 37 millions de dollars et les installations destinées aux véhicules blindés tactiques de patrouille à la BFC Edmonton, le chef d'équipe, Services de construction, doit également gérer les installations sportives et de conditionnement physique.

M. Bielesch et son équipe gèrent ces quatre marchés depuis 2015, notamment :

  • la mise à niveau pour la somme de 2,8 millions de dollars d'une piscine qui date des années 1950, notamment une pataugeoire, un bassin d'apprentissage, un spa et des vestiaires familiaux;
  • la mise à niveau pour la somme de 800 000 $ d'un terrain extérieur de soccer, de football et de rugby construit selon les normes de la FIFA (Fédération Internationale de Football Association), notamment le bon nivellement, le gazonnement et l'irrigation (pour l'entraînement et les courses pour les Jeux mondiaux militaires) et l'aménagement d'un deuxième terrain de sport;
  • l'aménagement de deux terrains de balle de compétition, notamment l'installation de l'argile, le gazonnement et l'irrigation, pour une valeur de 975 000 dollars.

« Ces projets font tous partie d'une vision à long terme qui a été exposée par notre client-partenaire visant à mettre à la disposition des membres des FAC et de leurs familles des terrains de sports plus modernes et de niveau professionnel », a déclaré M. Bielesch.

Grâce à la mise à niveau de leurs installations sportives selon les normes de l'industrie du conditionnement physique et à leur philosophie qui consiste à avoir des membres « aptes au combat », les FAC bénéficieront certainement du point de vue opérationnel de ces nouvelles installations.

« Lorsque j'ai commencé à travailler pour CDC il y a neuf ans, j'ai collaboré avec un major à la retraite qui m'a dit de toujours me rappeler que, lorsqu'on est impliqué dans des projets, l'ultime utilisateur final est le membre des FAC et sa famille. »

« Comme je respecte grandement les militaires et ce qu'ils font pour notre pays, il est très important de leur fournir un endroit sécuritaire et confortable pour qu'ils s'entraînent, renforcent leur esprit d'équipe ou pour tout simplement donner des coups de pied dans un ballon avec leurs enfants. »


Partagez

Dans nos numéros précédents

CDC et le MDN mettent à l'essai la réalisation d'un projet intégré

Il est ironique que l'un des plus anciens régiments blindés de l'Armée canadienne – The Royal Canadian Dragoons, régiment créé en 1883 et basé à la BFC Petawawa – tirera profit de l'un des modèles de passation de marchés les plus récents et les plus transformateurs qui existent aujourd'hui dans l'industrie de la construction.


L'expertise de CDC reconnue à l'étranger

Parfois, même le plus modeste des projets peut générer les plus grands des obstacles – cependant, l'équipe de CDC qui appuie le travail des Forces armées canadiennes (FAC) à l'étranger montre comment l'expérience peut permettre de relever les défis, quel que soit l'endroit où l'on se trouve.