La réparation de dommages séculaires : un aspect essentiel de la réhabilitation du manège militaire d’Halifax

Le manège militaire de Noth Park est un édifice à valeur patrimoniale et un lieu historique national du Canada désigné par le gouvernement fédéral. Ce projet de réhabilitation fournira les installations nécessaires pour répondre aux exigences opérationnelles de deux unités de la Réserve de l’Armée canadienne.
Le manège militaire de Noth Park est un édifice à valeur patrimoniale et un lieu historique national du Canada désigné par le gouvernement fédéral. Ce projet de réhabilitation fournira les installations nécessaires pour répondre aux exigences opérationnelles de deux unités de la Réserve de l’Armée canadienne.

Les spécialistes de CDC et leurs collègues de l’industrie mettent leur talent au service d’un travail de réparation d’un monument remarquable endommagé lors de l’explosion de Halifax en 1917.

La façade ouest du manège militaire d’Halifax, une structure imposante pourvue de tourelles construite à la fin des années 1890, a subi d’importants dommages durant l’explosion. Des câbles porteurs avaient alors été installés pour stabiliser la partie inclinée de la façade, mais 100 ans plus tard la situation empire, et la façade doit être reconstruite, comme l’explique Peter Zwicker, coordonnateur, Services de construction à CDC Halifax.

La première étape consistera à construire un mur temporaire pour soutenir le toit et protéger l’intérieur du bâtiment. La façade d’origine sera ensuite retirée et reconstruite avec de nouvelles pierres, au besoin, et des éléments sculpturaux seront intégrés afin que le résultat ressemble à ce qui existait à l’origine. M. Zwicker s’attend à ce que ce marché biennal d’une valeur de 14 millions de dollars soit attribué en mai 2017.

La consolidation de cette façade s’inscrit dans le cadre d’un projet plus vaste de réhabilitation de l’installation. Les travaux sont en cours depuis 2011, et ont commencé par l’apport d’importantes améliorations aux fondations et au système de drainage (c’est ainsi qu’ont été découverts quatre canons enterrés datant du XIXe siècle).

Une fois que la façade sera terminée, l’équipe du projet s’attaquera à la réparation des autres murs, à l’installation des équipements mécaniques et aux travaux de décontamination visant à éliminer le plomb, indique Doug Polak, coordonnateur, Contrats de services professionnels à CDC. Enfin, les espaces intérieurs seront réaménagés pour répondre aux besoins actuels des groupes qui utilisent le bâtiment.

L’achèvement du projet est actuellement prévu pour 2025. Il faut savoir que CDC y participe depuis le début. « Comme nous connaissions si bien le projet, nous avons su mobiliser les ressources nécessaires à chaque étape afin d’éviter autant que possible les surprises et de maintenir le projet dans la bonne voie » affirme M. Polak.


Partagez

Dans nos numéros précédents

Le respect du calendrier : un élément clé des projets comme celui du hangar 6 de Trenton

Le temps est un facteur prioritaire pour les projets de construction. Le fait de respecter le calendrier tout en faisant preuve de suffisamment de souplesse pour s'adapter aux circonstances imprévues est un élément quotidien essentiel du travail des coordonnateurs de construction de CDC.


Moment d'or : CDC nommée l'un des employeurs canadiens les plus sécuritaires

Pour la deuxième année consécutive, CDC a été nommée l'un des employeurs canadiens les plus sécuritaires. En effet, le Programme de prévention des risques liés à la santé et à la sécurité de CDC, qui avait obtenu l'argent en 2015, a remporté le Prix Or de 2016 (catégorie de la fonction publique) lors du concours parrainé par le magazine Canadian Occupational Safety.