Les travaux de construction de la jetée d’Halifax sont plus qu’à moitié achevés

Vue aérienne de la nouvelle jetée en construction à la BFC Halifax. Une fois achevée, la jetée de 93 millions de dollars servira à l’amarrage des navires de patrouille extracôtier et de l’Arctique.
Vue aérienne de la nouvelle jetée en construction à la BFC Halifax. Une fois achevée, la jetée de 93 millions de dollars servira à l’amarrage des navires de patrouille extracôtier et de l’Arctique.

CDC a franchi une étape importante en vue de la construction de la nouvelle jetée NJ à la BFC Halifax, soit un projet de 93 millions de dollars pour remplacer les jetées vieillissantes tout au long de l’arsenal maritime d’Halifax. La jetée en béton de 247 mètres de longueur par 43 mètres de largeur est maintenant plus qu’à moitié achevée. Les dirigeants sont donc convaincus que le projet sera achevé d’ici la date d’ouverture de 2018.

« L’empreinte est en place », affirme Peter Sarty, chef de programme des projets d’immobilisations à Halifax. « Le dragage et le dynamitage sont terminés. Les caissons sont en place. Alors, notre prochain grand jalon sera l’achèvement du tablier en béton auquel les navires s’amarreront. Cette étape devrait être terminée d’ici l’été prochain. » Peter explique que toutes les exigences environnementales ont également été respectées, y compris la construction d’un récif artificiel pour protéger les habitats de poissons locaux.

La nouvelle jetée sera d’une profondeur de 13 mètres et comportera une grande zone d’accostage de sauvegarde et une aire de trafic de connectivité pour les nouveaux navires de la classe Harry DeWolf de la Marine royale canadienne, nommés en l’honneur du vice-amiral Harry DeWolf, un héros de guerre de la marine canadienne. Les navires serviront de navires de patrouille extracôtier et de l’Arctique (NPEA).

Tandis que le Canada attend la construction de ces nouveaux navires, l’équipe de projet a employé des méthodes modernes pour la construction de la jetée afin de mieux accueillir les nouveaux navires. Tandis que les anciennes jetées étaient construites au moyen d’une méthode de construction sur pilotis (battage de pieux en bois dans le sol pour supporter la structure), la nouvelle jetée a été construite en utilisant des caissons robustes en béton coulé (ballastage des structures de soutènement avec des tunnels de service étanches) renforcés avec des barres d’armature en acier. Les caissons peuvent atteindre une durée de vie utile de 60 ans.

Pour en apprendre davantage sur les navires qui s’amarreront à la jetée, consultez cette galerie de photos publiée par la Marine royale canadienne.


Partagez

Dans nos numéros précédents

CDC récompensée par un prix pour son engagement envers l'équité en matière d'emploi

CDC est l'une des deux sociétés d'état honorées pour ses efforts visant à établir et à maintenir un effectif diversifié. CDC a reçu le prix soulignant l'engagement exceptionnel envers l'équité en matière d'emploi 2017 d'Emploi et Développement social Canada (EDSC) le 5 octobre 2017, à Ottawa.


Nouveaux véhicules, nouvelles installations, modèle de projet novateur

Les bons véhicules ont besoin des bonnes installations pour leur entreposage et leur maintenance et à la Base de soutien de la 3e Division du Canada Edmonton, l'équipe du CDC aménage justement ces installations destinées aux nouveaux véhicules de la flotte de l'armée.