L’expertise de CDC résonne au-delà du projet d’assainissement des sites de la Ligne du Centre du Canada

Le Nord canadien pose un défi pour l’assainissement de l’environnement en raison de sa géographie et de son climat; cependant, le gouvernement fédéral et les gouvernements provinciaux, CDC et les Premières Nations ont réussi à relever ce défi grâce à un partenariat unique. Il y a donc 11 sites radars de la Ligne du Centre du Canada qui ont été restaurés en Ontario.

Construite dans les années 1950 pour donner l’alerte en cas de menaces aériennes soviétiques imminentes, la Ligne du Centre du Canada compte 98 stations dans tout le pays, dont 17 sites dans la province. Maintenant que le programme d’assainissement est terminé, le rôle de CDC en tant que partenaire, expert et formateur est de transmettre des connaissances essentielles au ministère des Richesses naturelles (MRN) de l’Ontario, des connaissances qui peuvent être utilisées pour procéder à l’assainissement des autres sites de la Ligne du Centre du Canada en Ontario.

« Il a été très gratifiant de constater la réussite du programme et de voir croître les communications, les relations de travail, la confiance et le respect », déclare le chef de programme Scott Munn, spécialiste technique, Gestion des projets, de CDC. Il a expliqué que les recommandations principales de CDC comprenaient l’ajout de la gestion des risques dans les plans et les estimations ainsi que la création d’un groupe de travail sur les contrats pour gérer les risques et l’évitement des réclamations.

CDC a notamment eu recours à l’expérience, aux processus et aux outils du projet d’assainissement du réseau d’alerte avancé dans le cadre du programme de la Ligne du Centre du Canada. Ainsi, la Société a pu contribuer à la continuité du personnel de projet, des conseils d’expert, de l’examen technique des plans du MRN et d’une structure de gestion de programme acceptable pour toutes les parties, y compris le Conseil du Trésor. « Nous étions des champions partenaires et nous avons démontré la transparence, la communication et la coopération dont une équipe a besoin pour réussir un programme aussi difficile », affirme Munn.

« La réussite du projet de la Ligne du Centre du Canada prouve que CDC peut réellement contribuer à des projets similaires en tant que conseiller technique et en tirer des bénéfices », ajoute Munn. « Par exemple, le MRN avait demandé à des intervenants autochtones de participer aux réunions de l’entrepreneur. C’était novateur et nous en avons tiré des leçons. »


Partagez

Dans nos numéros précédents

Moment d'or : CDC nommée l'un des employeurs canadiens les plus sécuritaires

Pour la deuxième année consécutive, CDC a été nommée l'un des employeurs canadiens les plus sécuritaires. En effet, le Programme de prévention des risques liés à la santé et à la sécurité de CDC, qui avait obtenu l'argent en 2015, a remporté le Prix Or de 2016 (catégorie de la fonction publique) lors du concours parrainé par le magazine Canadian Occupational Safety.


Un partenariat avec la United States Army Reserve couronné de succès à Goose Bay

Ce qui commencé comme une possibilité de formation pour la United States Army Reserve (USAR) a donné lieu à une série de réussites de projets menés par CDC au sein de la 5e Escadre Goose Bay, et a notamment entraîné l'aménagement d'une nouvelle entrée sécurisée pour la base.