Un directeur régional partant à la retraite applaudit le dévouement, l’adaptabilité et le personnel de CDC

Steve Karpyshin

Steve Karpyshin, directeur régional, Région de l’Ouest, qui prend sa retraite après près de 30 ans de service au sein de CDC, a vu la Société devenir une entité respectant chaque jour ses valeurs d’entreprise que sont le dévouement, la collaboration, la compétence et l’équité.

Élevé sur une ferme située à l’extérieur de Winnipeg, Steve a toujours été intéressé par la construction. Après avoir obtenu un diplôme en sciences physiques de l’Université du Manitoba, il a préparé – principalement pour les perspectives d’emploi, admet-il en riant – un baccalauréat en génie civil.

Ses diplômes en poche, Steve est entré au service de CDC en 1988, tout d’abord à titre d’ingénieur de projet (l’équivalent du gestionnaire de site aujourd’hui) à Shilo, au Manitoba. Il s’est ensuite lancé dans une aventure stimulante dans l’Arctique, où il appuyait le Projet de modernisation du système de la défense aérienne de l’Amérique du Nord. Par la suite, il a déménagé à Edmonton où il a occupé un poste d’ingénieur de projet avant de devenir ingénieur de secteur pour la Région de l’Ouest. Steve a été promu directeur régional, Région de l’Ouest en 1998.

Dès le début de sa carrière, il a contribué à la définition des valeurs de CDC. « À présent, ces valeurs sont presque devenues des symboles, affirme-t-il, quelque chose que les employés adoptent instinctivement dans le cadre de leur travail avec les clients-partenaires et l’industrie. »

Dans le même ordre d’idées, Steve encense la Société pour sa capacité à s’adapter aux besoins changeants des clients-partenaires, et salue l’attitude positive des employés. « La valeur fondamentale de CDC, c’est le dévouement à la tâche en vue d’assurer la réussite de ceux que nous soutenons. »

En tant que leader, Steve a mis en évidence le pouvoir d’une attitude positive, et a consacré énormément de temps à motiver ses employés, notamment en se déplaçant régulièrement un peu partout dans la vaste région. Les employés « ont besoin de voir que je soutiens leurs efforts; il est donc indispensable d’enfiler le casque de sécurité et les bottes de travail », explique-t-il.

À la retraite, Steve continuera à voyager, mais cette fois-ci en compagnie de sa femme, Linda, qui prend sa retraite en même temps que lui après une carrière de physiothérapeute. Steve affirme qu’il quitte CDC – fin juin 2017 – confiant dans les chances de développement et de succès de la Société.

« Le secret d’une bonne gestion c’est de s’entourer de personnes très compétentes. J’ai travaillé dur pour y parvenir. Je me sens bien au moment de partir. »


Partagez

Dans nos numéros précédents

L'expertise de CDC reconnue à l'étranger

Parfois, même le plus modeste des projets peut générer les plus grands des obstacles — cependant, l'équipe de CDC qui appuie le travail des Forces armées canadiennes (FAC) à l'étranger montre comment l'expérience peut permettre de relever les défis, quel que soit l'endroit où l'on se trouve.


Le respect du calendrier : un élément clé des projets comme celui du hangar 6 de Trenton

Le temps est un facteur prioritaire pour les projets de construction. Le fait de respecter le calendrier tout en faisant preuve de suffisamment de souplesse pour s'adapter aux circonstances imprévues est un élément quotidien essentiel du travail des coordonnateurs de construction de CDC.