CDC aide à garder les lumières allumées à la SFC Alert

La nouvelle génératrice a été séparée en trois parties distinctes, qui ont été mises en caisses et préparées pour le vol.
La nouvelle génératrice est arrivée à Alert.

Lorsqu’une des génératrices essentielles rend l’âme à l’endroit habité de façon permanente situé le plus au nord de la planète, la remplacer n’est pas une mince affaire; mais CDC a dernièrement relevé le défi grâce à la réussite du travail d’équipe réalisé par tous les partenaires impliqués.

Situé sur la pointe nord-est de l’île d’Ellesmere, au Nunavut, la SFC Alert obtient son électricité exclusivement de génératrices alimentées au carburéacteur. Vers la fin de l’été 2017, CDC a reçu le mandat de remplacer l’une des génératrices qui avait subi une défaillance catastrophique – alors qu’une autre génératrice était en cours de remise à neuf, conformément au calendrier.

« Le personnel CDC de différents secteurs de services et nos partenaires ont réalisé un véritable travail d’équipe, mettant rapidement en place un marché pour l’achat d’une nouvelle génératrice », précise Nathan Koutroulides, spécialiste technique, Gestion des projets, de CDC Trenton, qui a supervisé le projet de 2,5 millions de dollars. « C’est grâce aux grandes capacités des membres de l’équipe que le projet a pu porter ses fruits, ajoute-t-il, et aux voies de communication claires sur la définition de la tâche, les moyens de la réaliser, et la nature de l’urgence. »

M. Koutroulides a organisé les détails pour que les techniciens en groupes électrogènes de l’Unité de soutien de secteur 86 se rendent dans les installations du fabricant, à Austin (Texas), pour une évaluation technique afin de s’assurer que la nouvelle génératrice fonctionne correctement. Ensuite, il a dû composer avec le défi de taille de déplacer cette génératrice des États du Sud au Grand Nord.

L’engin de 15 000 kg a d’abord été transporté par camion à la 8e Escadre Trenton, à la mi-décembre, où il a été séparé en trois parties distinctes, qui ont été mises en caisses et préparées pour le transport aérien. Les caisses ont ensuite fait le voyage vers Alert par transport militaire, à bord d’un C-130-J; des escales de ravitaillement ont eu lieu à Yellowknife, Iqaluit et Resolute.

Ce qui fut plus facile à dire qu’à accomplir, selon M. Koutroulides, puisqu’il a fallu attendre que les exigences opérationnelles permettent de libérer un équipage et un aéronef pour effectuer le voyage. Par ailleurs, il a fallu attendre que la météo – qui peut empêcher aux aéronefs d’atterrir pendant plusieurs jours – se dégage.

Finalement, la nouvelle génératrice est arrivée à Alert le 29 mars 2018, et on la prépare en vue de l’installation.


Partagez

Dans nos numéros précédents

Expertise spécialisée et communication avec les intervenants : deux éléments essentiels à la réfection des jetées

Le projet de réfection des jetées A et B de la BFC Esquimalt, d'une valeur de 781 millions de dollars, a franchi une étape décisive avec l'attribution du marché. Celui-ci comprend la démolition de la jetée B en bois construite dans les années 1940 à l'arsenal maritime d'Esquimalt.


Les travaux de construction de la jetée d'Halifax sont plus qu'à moitié achevés

CDC a franchi une étape importante en vue de la construction de la nouvelle jetée NJ à la BFC Halifax, soit un projet de 93 millions de dollars pour remplacer les jetées vieillissantes tout au long de l'arsenal maritime d'Halifax.