Un premier champ de tir de démolition « vert » au pays!

Le 19 janvier 2018, à Valcartier, s’est déroulé avec succès les premiers essais sur le tout premier champ de tir de démolition « vert » du Canada. Étant donné la présence de contaminants sur l’ancien champ de tir de démolition, l’équipe de Construction de Défense Canada a aménagé un nouvel espace pour permettre le maintien de ce type d’activités d’entraînement sur la base.

Ce nouveau champ de tir se distingue par son caractère novateur. En effet, ce dernier est revêtu d’une membrane imperméable de plus de 25 000 mètres carrés qui est reliée à une unité de traitement d’eau dotée d’un filtre de 3 mètres sur 5 mètres. Ainsi, les eaux de ruissellement sont captées par la membrane et ensuite filtrées, ce qui permet d’éliminer les contaminants provenant des résidus d’explosifs, avant leur retour dans la nature.

Le champ de tir qui sera utilisé environ 200 jours par année se démarque également par sa performance importante et sa grande polyvalence. Il servira notamment à perfectionner les techniques des ingénieurs de combat et des techniciens en explosifs du 5e Régiment du génie de combat (5 RGC), et des ingénieurs des 34e et 35e Groupes-brigades du Canada.

Selon Sébastien Boucher, coordonnateur, Services de construction, cette réalisation constitue un réel exploit puisque, malgré les nombreuses exigences, le transport de plus de 160 000 tonnes de matériaux granulaires dans un court délai d’exécution de quatre mois, CDC a dirigé efficacement l’ensemble des intervenants afin de mener à terme ce projet de près de 3,6 millions de dollars. L’inauguration officielle de ce premier champ de tir « vert » au Canada est prévue au cours de l’été 2018.


Partagez

Dans nos numéros précédents

Expertise spécialisée et communication avec les intervenants : deux éléments essentiels à la réfection des jetées

Le projet de réfection des jetées A et B de la BFC Esquimalt, d'une valeur de 781 millions de dollars, a franchi une étape décisive avec l'attribution du marché. Celui-ci comprend la démolition de la jetée B en bois construite dans les années 1940 à l'arsenal maritime d'Esquimalt.


Les travaux de construction de la jetée d'Halifax sont plus qu'à moitié achevés

CDC a franchi une étape importante en vue de la construction de la nouvelle jetée NJ à la BFC Halifax, soit un projet de 93 millions de dollars pour remplacer les jetées vieillissantes tout au long de l'arsenal maritime d'Halifax.