CDC innove une fois de plus quant à la réalisation de projets

Encore une fois, CDC est à l’avant-garde de l’innovation au chapitre des marchés et de la réalisation de projets.

Le 6 avril 2018, CDC a présenté une demande de proposition pour la toute première réalisation de projet intégrée du gouvernement fédéral. Le projet vise à construire de nouveaux locaux pour le Royal Canadian Dragoons, un régiment de reconnaissance blindée à la BFC Petawawa.

L’approche de réalisation de projet intégrée comprend des ententes multipartites entre intervenants (dans ce cas-ci, CDC avec le MDN, son client-partenaire; l’expert-conseil en conception et l’entrepreneur), des décisions prises par consensus ainsi que des risques et des récompenses partagés. Il a fallu plus de trois ans de travail collaboratif entre CDC et le MDN, de même qu’entre CDC et le secteur privé, pour amener ce projet pilote à maturité.

« Il s’agit là d’une réalisation d’envergure qui a sollicité l’expertise d’employés de l’ensemble de la Région de l’Ontario pendant une longue période », a souligné Mélinda Nycholat, vice-présidente, Opérations – Approvisionnement. « En étroite collaboration avec le client-partenaire, nous avons constitué une équipe de personnes avant-gardistes et axées sur l’innovation et la collaboration, qui, j’en suis certaine, saura mener ce projet à bon port. »

Le projet de 52 millions de dollars prévoit la conception et la construction d’une nouvelle installation de 9 900 m2 conçue pour satisfaire au moins aux critères de la certification LEED, catégorie argent, ainsi que la rénovation de locaux existants d’environ 1 800 m2. Il misera sur l’utilisation de processus et de technologie simplifiés, comme la modélisation des données du bâtiment, afin d’accroître la productivité et la collaboration.

CDC s’attend à attribuer le marché cet été, dont la date d’achèvement est prévue en août 2021.


Partagez

Dans nos numéros précédents

CDC aide à garder les lumières allumées à la SFC Alert

Le projet de réfection des jetées A et B de la BFC Esquimalt, d'une valeur de 781 millions de dollars, a franchi une étape décisive avec l'attribution du marché. Celui-ci comprend la démolition de la jetée B en bois construite dans les années 1940 à l'arsenal maritime d'Esquimalt.


Expertise spécialisée et communication avec les intervenants : deux éléments essentiels à la réfection des jetées

Le projet de réfection des jetées A et B de la BFC Esquimalt, d'une valeur de 781 millions de dollars, a franchi une étape décisive avec l'attribution du marché. Celui-ci comprend la démolition de la jetée B en bois construite dans les années 1940 à l'arsenal maritime d'Esquimalt.