Le défi Heure pour la Terre accroît la sensibilisation à l’énergie

Heure pour la Terre

Un défi amical conçu pour que des collègues se mesurent les uns aux autres était un avantage pour l’équipe de la BFC Esquimalt qui appuie la gestion de l’énergie sur la base. Le défi a également permis de lancer un nouveau site Web qui donne des conseils pour réduire la consommation d’énergie.

Le défi Heure pour la Terre – dans le cadre duquel les occupants de deux édifices devaient réduire leur consommation d’énergie pendant une heure le 24 mars 2018 – était l’occasion tout indiquée pour amorcer la discussion sur une nouvelle page Web consacrée à la gestion de l’énergie et sur laquelle on peut trouver des conseils pour la consommation d’énergie sur la base.

« Le plan de gestion de l’énergie sur la base comporte deux volets : technique et comportemental », précise Derek Knudsen, spécialiste technique, Gestion des biens immobiliers (Gestion de l’énergie) à CDC.

Derek, qui appuie les Opérations immobilières (Pacifique) du MDN, ajoute que ces défis conviennent parfaitement au MDN étant donné l’engagement qu’il a pris à l’égard de la durabilité environnementale par l’intermédiaire de la Stratégie énergétique et environnementale de la Défense.

La nouvelle page Web s’intéresse davantage au volet comportemental et se veut une source de conseils. Lorsque le moment du lancement officiel est arrivé, l’équipe a convenu que le défi Heure pour la Terre serait le tremplin par excellence. Le défi a été lancé aux occupants de Bernays East et de Bernays West – deux résidences militaires semblables hébergeant chacune 250 personnes – pour déterminer lequel des deux groupes pourrait consommer le moins d’énergie possible durant une heure à l’occasion de l’événement Heure pour la Terre.

« Nous avons entendu parler qu’on a éteint les lumières, les gens se sont réunis dans les aires communes pour regarder la télévision, certaines personnes ont baissé le thermostat pour réduire la demande en chauffage  », a souligné Derek Knudsen, qui a collaboré avec Kim Arklie, une étudiante en génie mécanique du programme d’enseignement coopératif de l’Université de Victoria, à la préparation de l’initiative.

C’est finalement les occupants de Bernays East qui ont remporté le défi Heure pour la Terre. Ils ont consommé 29,3 kWh de moins que les occupants de Bernays West, soit suffisamment d’énergie pour faire fonctionner un grille-pain pendant 24 heures consécutives.


Partagez

Dans nos numéros précédents

CDC aide à garder les lumières allumées à la SFC Alert

Le projet de réfection des jetées A et B de la BFC Esquimalt, d'une valeur de 781 millions de dollars, a franchi une étape décisive avec l'attribution du marché. Celui-ci comprend la démolition de la jetée B en bois construite dans les années 1940 à l'arsenal maritime d'Esquimalt.


Expertise spécialisée et communication avec les intervenants : deux éléments essentiels à la réfection des jetées

Le projet de réfection des jetées A et B de la BFC Esquimalt, d'une valeur de 781 millions de dollars, a franchi une étape décisive avec l'attribution du marché. Celui-ci comprend la démolition de la jetée B en bois construite dans les années 1940 à l'arsenal maritime d'Esquimalt.