De nouveaux moteurs diesel pour assurer le fonctionnement des stations radars du Nord

Vue latérale des génératrices diesel-électrique au site de développement à courte portée à North Bay, en Ontario.
Vue latérale des génératrices diesel-électrique au site de développement à courte portée à North Bay, en Ontario. Un moteur de rechange viendra accroître la fiabilité et l’efficacité énergétique.

Grâce à l’aide de CDC, les stations radars du Nord du Canada pourront continuer de surveiller l’espace aérien de la région pendant les décennies à venir.

Une équipe de CDC supervise actuellement le remplacement des 111 moteurs diesel des groupes électrogènes qui alimentent 36 stations du Système d’alerte du Nord. Les stations inhabitées sont situées près du 70e parallèle, et une station de surveillance et de contrôle a été installée à la 22e Escadre North Bay, en Ontario.

« Les moteurs actuels ont été mis en place à la fin des années 1980, explique Nahed Farah, spécialiste technique, Gestion des projets. Ils ne sont plus fabriqués de nos jours, et il devenait donc de plus en plus difficile d’en assurer l’entretien. »

Cinq moteurs – trois sur le site BAR-3 près de Tuktoyaktuk, dans les Territoires du Nord-Ouest, et deux à North Bay – seront remplacés cette année. Le premier remplacement sera réalisé à North Bay et servira d’essai. Ensuite, un tiers des moteurs restants seront remplacés chaque année pendant trois ans.

M. Farah explique que le projet d’une valeur de 10,5 millions de dollars nécessite une logistique importante, notamment l’expédition des moteurs depuis Montréal ou Inuvik jusqu’au littoral le plus proche de la station. Chaque moteur doit ensuite être transporté par hélicoptère jusqu’à la station, qui peut se situer jusqu’à un kilomètre de là.

La coordination de ces activités « est une question de bonne gestion et de bonne planification », affirme le spécialiste, qui s’occupe actuellement de définir un plan avec l’entrepreneur et le MDN.

CDC aura pour autre rôle clé la mise en service des trois premiers moteurs, une fois que ceux-ci auront été installés sur chaque site. Une équipe composée de représentants de CDC, de l’entrepreneur et du MDN se rendra sur chaque site pour procéder à une série d’essais sur chaque moteur et pour s’assurer que les anciens moteurs, qui seront conservés pour pièces, sont correctement emballés et prêts à être expédiés hors site.


Partagez

Dans nos numéros précédents

Le MDN souligne la réussite de CDC quant au Programme d’investissements fédéraux dans l’infrastructure

Lorsque le gouvernement du Canada a annoncé le Programme d’investissements fédéraux dans l’infrastructure (PIFI) en novembre 2014, celui-ci prévoyait une somme de 452 millions de dollars pour le renouvellement d’infrastructure du MDN s’échelonnant sur deux années financières


CDC innove une fois de plus quant à la réalisation de projets

Encore une fois, CDC est à l'avant-garde de l'innovation au chapitre des marchés et de la réalisation de projets. Le 6 avril 2018, CDC a présenté une demande de proposition pour la toute première réalisation de projet intégrée du gouvernement fédéral.