L'enlèvement d'UXO d'une zone côtière pose bien des défis

Retirer une fusée datant des années 1950 d'un arbre est l'un des défis que doivent relever les démineurs sur un terrain de 11,5 hectares du MDN à la recherche de munitions explosives non explosées (UXO) et d'autres débris en vue d'une éventuelle cession.

Ayant servi à la défense des côtes pendant la Seconde Guerre mondiale, la propriété Mary Hill, à l'extrémité ouest de l'île de Vancouver, a également été un champ de tir de fusées et une zone d'entraînement.

« Cette tâche de grande envergure présente bien des défis », a indiqué Scott Irwin, coordonnateur, Services environnementaux, du bureau d'Esquimalt de CDC. Le terrain comporte de nombreux escarpements et abrite plusieurs espèces végétales et animales sensibles. Qui plus est, la zone à nettoyer s'est agrandie à mesure que les travaux ont évolué.

Vraisemblablement, la fusée imbriquée dans l'arbre avait ricoché de la falaise, la cible des exercices de tir, selon M. Irwin. Au fil des années, l'arbre, qui était une espèce sensible, a poussé autour de la fusée. Habituellement, les démineurs auraient simplement coupé l'arbre et, conformément à la politique du MDN, en auraient planté deux à sa place.

Mais, un talentueux arboriculteur a réussi à extraire la fusée en sciant soigneusement l'arbre autour de l'engin explosif. « Le MDN était très heureux que nous n'ayons pas eu à abattre cet arbre sensible », a souligné M. Irwin.

Une bonne part des autres débris a été ramassée à la main et transportée dans des seaux. Des parties du sol étant recouvertes d'une couche de métal de plusieurs pieds d'épaisseur; les équipes ont enlevé plus de 20 tonnes de débris de munitions (et environ 5 tonnes d'autres débris métalliques) dans le cadre de ce projet d'un an au coût de 1,3 million de dollars.

D'autres secteurs de cette zone seront nettoyés, et des analyses de contamination et fouilles archéologiques y seront réalisées.

« La capacité à relever les défis qui se sont présentés jusqu'à présent est le résultat d'un travail d'équipe », a révélé M. Irwin. « Grâce à la collaboration entre entrepreneurs spécialisés et experts de CDC sur le terrain, le travail s'est effectué de façon efficace et sécuritaire. »


Partagez

Dans nos numéros précédents

Une autre première : CDC et le MDN apportent la réalisation de projet intégrée au gouvernement du Canada

CDC a franchi une autre étape importante le 15 janvier 2019 : le MDN a annoncé le premier projet de construction du gouvernement du Canada à utiliser la méthode de réalisation de projet intégrée.

L'installation de maintenance de la Flotte Cape Breton s'approche de la fin de la phase de construction finale

L'installation de maintenance de la Flotte (IMF) Cape Breton de la Marine royale canadienne (MRC) à la BFC Esquimalt, l'un des plus vastes bâtiments fermés de la côte ouest de l'Amérique du Nord avec sa superficie de 35 000 m2, est presque terminée.