Une nouvelle phase donne à CDC l'occasion de soutenir le nettoyage de sites contaminés

Assainissement du site du complexe Highbury à London, en Ontario, financé dans le cadre du Plan d'action sur les sites contaminés fédéraux.
Assainissement du site du complexe Highbury à London, en Ontario, financé dans le cadre du Plan d'action sur les sites contaminés fédéraux.

Les travaux menés dans le cadre du Plan d'action pluriannuel pour les sites contaminés fédéraux (PASCF) sont entrés dans une nouvelle phase. Du même coup, CDC voit s'ouvrir de nouvelles possibilités de contribuer aux travaux d'assainissement de l'environnement sur les sites militaires du pays.

Contrairement aux trois phases précédentes qui portaient sur l'évaluation et l'assainissement de sites contaminés fédéraux, la quatrième phase est axée principalement sur l'assainissement, explique Maria Drake, chef régionale de secteur de services, Services environnementaux.

Cette quatrième phase, qui se poursuivra jusqu'en 2024, mettra davantage l'accent sur la collaboration intergouvernementale et la prestation efficace de services. Les nouveaux paramètres de performance et les exigences en matière de rapports sont des facteurs clés du nouveau programme de 1,16 milliard de dollars. L'incidence des changements climatiques et les avantages accordés aux Autochtones ne sont que quelques-uns des éléments qui font l'objet d'exigences accrues.

Historiquement, CDC fournit environ 70 % du programme PASCF du MDN. Pour la phase IV, une équipe de CDC travaille directement avec le gestionnaire de programme du MDN afin d'appuyer le travail à effectuer, y compris la production de rapports sur l'état d'avancement, le suivi de l'exécution globale du programme et le soutien aux projets en cours à la grandeur du pays.

La participation intergouvernementale guide également le travail à l'échelle des régions et des sites sur des centaines de projets du PASCF, favorisant ainsi une communication bilatérale. Les représentants de CDC des sites et des régions siègent également aux conseils régionaux de planification intégrée du PASCF, et ils participent aux groupes de travail qui se consacrent aux questions telles que les contaminants émergents, les avantages accordés aux Autochtones et le rendement des marchés.

CDC apporte ses nombreuses années d'expérience et ses connaissances au travail, fait remarquer Maria Drake. Les spécialistes des sites contaminés entretiennent des relations solides avec leurs clients et connaissent bien les opérations du MDN, si bien qu'ils peuvent fournir un soutien inestimable, explique-t-elle. « Toute cette expérience n'a pas de prix. »


Dans nos numéros précédents

Le Centre de recherche et de développement de Valcartier fait peau neuve

La communauté scientifique et technologique du Ministère de la Défense nationale pourra compter dès 2024 sur un nouveau complexe pavillonnaire de recherche et de développement : une infrastructure LEED à la fine pointe de la technologie.

Une nouvelle stratégie pour faire participer davantage d'entreprises autochtones aux travaux de CDC

La pandémie de COVID‑19 a obligé de nombreux organismes du gouvernement du Canada, dont Construction de Défense Canada, à réviser leurs politiques et procédures pour s'adapter à des circonstances en évolution rapide.