L'équipe de la jetée B prend de la vitesse

C'est un chantier animé que l'on peut observer à la BFC Esquimalt, tandis que des équipes travaillent à l'installation de 273 pieux en vue de la nouvelle jetée B.
C'est un chantier animé que l'on peut observer à la BFC Esquimalt, tandis que des équipes travaillent à l'installation de 273 pieux en vue de la nouvelle jetée B.

En août 2020, CDC au travail s'est entretenu avec l'équipe de projet à la BFC Esquimalt, qui soulignait l'installation des premiers pieux du projet de remplacement de la grande jetée B. Aujourd'hui, après avoir installé 65 pieux, l'équipe a atteint son rythme de croisière dans ce projet triennal de jetée de 269 400 m3, qui requiert 273 pieux au total.

« Il y a toujours une courbe d'apprentissage au début d'un projet, mais le rythme s'accélère vraiment », a déclaré Darrell Teng, coordonnateur, Services de construction de CDC pour ce projet. Actuellement, deux équipes d'une cinquantaine de personnes par quart de travail de 10 heures travaillent chaque jour sur le projet, et deux foreuses fonctionnent simultanément.

Si l'avancement des travaux d'installation de pieux mérite d'être souligné, le véritable jalon de mars 2021 a été l'achèvement de la première grande coulée de béton. Cela marque le début de l'installation de la première poutre de couronnement qui reliera les pieux : une étape clé du cheminement critique vers l'achèvement des travaux en octobre 2023.

« Nous travaillons maintenant à plein régime pour achever l'installation des pieux, car la coulée du béton suit immédiatement après », a déclaré M. Teng au sujet du plan à venir.

Avec 65 pieux maintenant en place, les équipes de bétonnage commencent leur travail.
Avec 65 pieux maintenant en place, les équipes de bétonnage commencent leur travail.

Les jetées sont construites selon des normes sismiques très strictes, ce qui signifie que chaque pieu est ancré dans le substrat rocheux. Au fur et à mesure qu'on s'éloigne de la côte, le substrat rocheux peut se trouver jusqu'à 91 mètres sous l'eau. « Ce sont de grandes structures, donc cela prend du temps », a déclaré M. Teng.

Le projet de la jetée B représente la moitié des travaux de modernisation essentiels prévus à la BFC Esquimalt au cours des prochaines années. Cela permettra d'accueillir les nouveaux navires de patrouille extracôtiers et de l'Arctique en 2023.


Dans nos numéros précédents

Le Centre de recherche et de développement de Valcartier fait peau neuve

La communauté scientifique et technologique du Ministère de la Défense nationale pourra compter dès 2024 sur un nouveau complexe pavillonnaire de recherche et de développement : une infrastructure LEED à la fine pointe de la technologie.

Une nouvelle stratégie pour faire participer davantage d'entreprises autochtones aux travaux de CDC

La pandémie de COVID‑19 a obligé de nombreux organismes du gouvernement du Canada, dont Construction de Défense Canada, à réviser leurs politiques et procédures pour s'adapter à des circonstances en évolution rapide.